COORDONNÉES

Mot de la présidente

C’est en 1978 que Louise Lefebvre devient membre des TUAC 503 alors qu’elle est embauchée comme caissière au magasin Steinberg Lebourgneuf à Québec. Par la suite elle a travaillé comme commis à la charcuterie, à la poissonnerie ainsi qu’à la boulangerie dans le plan producteur. En1991, elle entre au service de Provigo sur le Boulevard l'Ormière comme premier commis à la poissonnerie. 

L’année suivante, elle est nommée au poste de vice-présidente au sein du conseil exécutif de la section locale. Louise Lefebvre a ensuite joint l'équipe permanente des conseillers syndicaux au service aux membres en octobre 1999. Dès lors, elle s’implique activement dans son milieu, entre autres par la formation du Comité de Conditions de Vie et de Travail des Femmes de la section locale.

De 2001 à 2012, Louise Lefebvre occupe le poste d’archiviste des TUAC 503. Par ailleurs, elle siège à différents comités dont celui du droit à l’égalité des gais et lesbiennes de la FTQ, le comité des droits et de la diversité des TUAC Canada ainsi qu’à titre d’administratrice au conseil d'administration de Détail Québec. Certains de ces comités lui ont permis d'établir plusieurs contacts notamment avec des employeurs, les autres sections locales au pays ainsi qu’avec la direction des TUAC Canada.

Louise Lefebvre est une femme de cœur qui a toujours fait preuve de caractère et d'intégrité. Elle a toujours travaillé pour le meilleur intérêt des membres et c'est avec le même désir de bien faire qu’elle entreprend ces nouvelles fonctions de présidente des TUAC 503 en janvier 2013.

 

    En construction

Comités

C'est quoi, le CCVTF?

C'est le Comité de Conditions de Vie et de Travail des Femmes des TUAC 503, auparavant connu sous le nom de Comité de la Condition féminine.

Le mandat du CCVTF est de regrouper des membres des TUAC 503 autour d'une même table pour discuter des conditions de vie actuelles des femmes, que ce soit au travail, dans leur foyer ou dans leurs activités de tous les jours pour entreprendre des actions et influencer sur des situations vécues par les femmes dans la société.

Nous invitons d'ailleurs toute personne intéressée à nous faire part de suggestions ou autres commentaires à communiquer avec le bureau des TUAC 503.

 

Nos membres

Qui sont les membres des TUAC 503? 

Le syndicat  des Travailleurs et travailleuses unis de l'alimentation et du commerce compte actuellement près de 10 000 membres dans l'Est du Québec et au Nouveau-Brunswick qui ont choisi d’être représentés par les TUAC 503.

Ces travailleurs et ces travailleuses sont répartis dans plus de 200 entreprises sur un vaste territoire allant de Trois-Rivières à Gaspé en passant par la Beauce, la Côte-Nord, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et le comté de Madawaska au Nouveau-Brunswick.

  • Alimentation
  • Boulangerie
  • Buanderie
  • Casino
  • Commerce de détail
  • CréationEntrepôt
  • Épicerie
  • Fabrication
  • Garage
  • Golf
  • Hôtellerie et services connexes
  • Métallurgie
  • Pâtisserie
  • Préparation de mets cuisinés
  • Restauration
  • Salariés administratifs
  • Services financiers
  • Transformation alimentaire
  • Transport  (autobus, camion, taxi...)

Délégués syndicaux

Le lien quotidien entre les membres et le syndicat 

Quels sont les rôles du délégué syndical aux TUAC 503?

Défendre

  • Représenter les membres;
  • Faire appliquer la convention collective;
  • Faire appliquer les lois qui touchent les travailleuses et les travailleurs;
  • Régler les problèmes de relations de travail;
  • Représenter les travailleuses et les travailleurs auprès des supérieurs immédiats.

Informer

  • Expliquer les droits inclus dans la convention collective;
  • Écouter les membres qui vivent des difficultés;
  • Sensibiliser les travailleuses et les travailleurs aux changements dans l’entreprise;
  • Faire connaître le syndicat et inciter les membres à participer aux activités;
  • Inciter les travailleuses et les travailleurs à exercer leurs droits et à se faire respecter.

Bâtir la solidarité

  • Briser l’isolement et l’indifférence;
  • Gagner l’appui des membres aux revendications syndicales;
  • Inciter les travailleuses et les travailleurs à donner leur opinion sur les orientations du syndicat;
  • Rallier la minorité aux décisions majoritaires.

Plus d'articles...

  1. GLBT